La mission d’un superviseur SSE lors d’un projet de démantèlement

//La mission d’un superviseur SSE lors d’un projet de démantèlement

La mission d’un superviseur SSE lors d’un projet de démantèlement

 

En tant que superviseur SSE, Anaïs G est missionnée depuis janvier 2015 sur le projet démantèlement et remédiation des eaux et sols pollués d’un grand site Industriel ; ce projet concerne 15 hectares du site. Un projet de démolition d’une telle envergure demande une anticipation, une préparation et une coordination minutieuse.

Pour mener à bien les travaux, une équipe de démantèlement est créée en 2013, comprenant du personnel CLIENT, dont les connaissances sur les installations sont indispensables, et des prestataires de différents secteurs d’activité : sécurité, environnement, coordination chantier, gestion de projet, gestion des effluents et électricité. Le secteur concerné par la démolition a été divisé en 13 chantiers indépendants soumis au décret 92-158. Depuis 2013, année de lancement des travaux, 35 Plans de Préventions Particuliers ont été rédigés.

Le déroulement « général » d’un chantier comprend les étapes suivantes:

  • Mise à disposition des installations : îlotage des tuyauteries ayant contenu des produits neutres à extrêmement dangereux (acide/base) et îlotage des alimentations électriques.
  • Transfert de matériel : matériel revendu à d’autres sociétés ou envoyé sur d’autres sites CLIENT (réacteurs, cuves, groupes froid…)
  • Sécurisation des installations : fermeture physique des chantiers, balisage des zones à risques (vides sanitaires, excavations…)
  • Démantèlement des bâtiments : curage et démolition des édifices pour faciliter le tri des déchets
  • Tri et concassage des gravats issus des bâtiments démolis
  • Remédiation des sols et eaux polluées : extraction et dépollution des terres souillées et traitement des eaux de nappes souterraines.

Débriquetage incinérateur

Débriquetage incinérateur

Découpe d'une cuve au plasma

Découpe d’une cuve au plasma

Au cours de cette première année dans le monde de la démolition et la dépollution, notre superviseur SSE a assisté à de nombreuses opérations de démantèlement avec des moyens et des modes opératoires divers, le tout sur des installations très différentes : incinérateur, bassin de rétention, station d’épuration, bureaux, laboratoires, fabrication, parc à citernes, forages…

Avec une activité pouvant aller jusqu’à 4 chantiers de démolition simultanés, un accueil sécurité spécifique à chaque chantier est créé et dispensé aux opérateurs entrant ; les risques « principaux » présentés sont : heurt par les engins, risque d’exposition à des produits chimiques, électrisation, exposition à l’amiante, enfouissement, incendie, explosion, contamination par des boues/eaux issues de la dépollution.

Récupération des cuves

Récupération des cuves

Ouverture d'un bassin de la station d'épuration

Ouverture d’un bassin de la station d’épuration

C’est par une préparation documentaire (Cahier des Charges, Plan de Prévention Particulier, Analyse d’opération, Mode Opératoire, Permis de Travail) et une présence constante sur le terrain afin de vérifier la bonne application des modes opératoires des règles de sécurité (coordonnateurs chantier, superviseur SSE), que la gestion de l’activité, de la co-activité et des risques qui en découlent sont gérés au mieux.

Du point de vue de CAPRISK, le bon fonctionnement d’un chantier découle de la connaissance, la confiance, la communication, la disponibilité et une écoute attentive des remarques et problèmes remontés.